27 juillet 2007

les fonctions 1 : le verbe et le sujet

Comme convenu, voici la suite de la grammaire...avec les fonctions.


Ce qui prime, c'est de reprendre l'esprit dans lequel Maria Montessori a développé sa pédagogie. Pour la grammaire, elle avait commencé bien avant la maison des enfants du quartier San Lorenzo ! Elle avait commencé donnant aux petits handicapés dont elle s'occupait des notions de grammaire. C'est avec eux que pendant 10 ans, elle développe les leçons de nature de mots (voir autre post sur la nature ). Cette méthode différente est née de cette impossibilité d'instruire ces enfants handicapés avec les méthodes classiques. La plupart de ses enfants n'ayant pas de capacités d'adaptation suffisantes pour "entrer" dans la méthode de transmission classique. Grâce à eux, elle a dû épurer, enlever tout ce qui n'était pas essentiel, pour revenir au sens premier.

Petit rappel pour ceux qui ne font pas trop la différence entre nature et fonction: la nature du mot, on la trouve dans le dictionnaire, la fonction, jamais. Votre nature d'être humain ne changera jamais, c'est ce que vous êtes. Alors que votre fonction change constamment suivant vos occupations (ce que vous faites !). Ainsi en tant que mère de famille, j'occupe les fonctions d'éducatrice, de cuisinière, d'infirmière, de gendarme, de juge, de confidente, de dame d'entretien...etc suivant les situations !

Les mots ont une nature, que l'on analyse mot par mot. 1 mot = 1 nature
Pour que l'on arrive à une fonction du mot, il faut qu'il soit en compagnie d'autres mots...il faut qu'il soit en relation !
Eh oui, les mots sont un peu comme nous, ils s'affairent quand ils sont en compagnie ! Et que font-t-ils justement ?

...que fait- on ?

C'est la question qui nous permet de trouver le verbe, vous vous rappelez ?
On commence toujours par donner la phrase à analyser à l'enfant ( donc trouver la nature) et ensuite on lui donne à chercher la fonction.

Pour faire cela, on utilise des bandes de papier (type rouleau de machine à calculer, ou rouleau des tickets des caissières) sur lequel on montre à l'enfant d'inscrire au dessus de la phrase la nature, et en dessous, la fonction.

Pour commencer choisir une phrase minimale du type : (prénom de l'enfant)
Laura travaille.
L'enfant marque "Laura" du triangle noir, et "travaille" du cercle rouge du verbe.

Ensuite on sort un grand cercle rouge (5cm de diamètre) et on dit à l'enfant:
on va poser dessus...le verbe,(ou si l'enfant est plus petit: le mot qui répond à "que fait-on?") et on découpe la bande en deux, et nous posons "travaille" sur le cercle rouge.

Puis nous sortons une flèche dirigée vers la gauche que l'on pose à gauche ainsi <= O à coté du cercle rouge sur lequel est posé "travaille". sur cette flèche noire (papier canson par exemple) de 5 cm par 2 cm, il y a marqué "qui est ce qui ...?" On pose la question qui est ce qui travaille? " et on laisse l'enfant répondre "Laura", et nous posons avec lui " Laura" au bout de la flèche où nous avions mis le cercle noir de 3 cm de diamètre. L'enfant fait seul une douzaine d'exemples. Puis on marque derrière le cercle rouge "verbe", et derrière la flèche noire "sujet". On introduit les mots verbes (qu'il connait) et "sujet" (le mot nouveau) en retournant la flèche ( qui reste dans ce sens ! <=). -"tu vois si tu as besoin de te rappeler comment ça s'appelle tu pourras le retrouver là" (et on lui montre comment retourner le cercle et la flèche...) c'est simple et c'est tout ! suite au prochain numéro ! (le cod et le coi) puis (les compléments circonstanciels) . pour ceux qui aiment...allez voir la photo de mon amie Murielle Lefèvre sur son blog : http://www.lebloghomeschooling.com/2007/01/suite_sur_le_ki.html

3 commentaires:

Aline a dit…

Merci encore pour toutes ces explications !!

Anonyme a dit…

Merci de m'aider autant! C'est vraiment facile à comprendre avec votre façon d'expliquer. Merci de prendre le temps d'écrire tout cela. Au plaisir de continuer la série! France

Olinda a dit…

This is great info to know.