30 août 2007

Les angles

et je prépare... un petit plateau garni !




Je commence par... donner la notion d'angle.


Avec deux barres, "j'ouvre" un angle et je le "pose" sur une feuille, je dessine l'angle puis je demande à l'enfant d'en dessiner un lui aussi. Je vérifie que le vocabulaire est compris, et qu'il comprends la notation de la demi droite, qu'il a compris pourquoi on met telle ou telle lettre plûtot à droite ou à gauche dans la notation, si il a fait le lien avec le schéma.


Enfin, j'introduis la notation de l'angle, l'enfant passe de la manipulation concrète des barres de géométrie à la shématisation, et à force d'aller et retour, il trouve "plus simple" de faire le shéma directement,

ça y est, il est prêt ! :



J'ai ensuite appris à Marine à utiliser le rapporteur pour mesurer un angle. Elle m'a alors demandé ... si elle pouvait mesurer des deux cotés. Et voilà la notion d'angle complémentaires qui s'invite !


On en profite ! Marine a passé un petit moment à mesurer tous les angles dessinés ce matin puis à coté de chacun d'eux elle notait les valeurs de chaque angle, et la somme des deux angles !

En Montessori, pour l'éducateur, ces phases d'observation active de l'enfant en situation "réelle" sont essentielles pour arriver à une conscience de la progression de l'enfant. Je rappelle qu'il n'y a pas de plannification précise puisqu'on suit l'enfant dans son développement.


C'est vraiment important de respecter son rythme. De "foncer" quand il est motivé par une nouvelle découverte, de ralentir quand il y a des difficultés et de beaucoup l'observer dans ces moments là. Chaque enfant a son rythme propre ! Inutile de "forcer"...pour boucler le programme qu'on s'est fixé. Il faut de la souplesse, plus encore qu'avec la méthode classique, parce qu'on a comme objectif premier de respecter profondemment les lois de vie, et les spécificités de chaque enfant.


(C'est comme si on obligeait les enfants à grandir tant de cm par an, parce qu'on a établi un planning prévisionnel, pour connaitre quelle taille de chaussure acheter dans 6 mois, un an...et même dix ans !)
Enfin, il est important, pour que l'enfant soit toujours en confiance, qu'on ne le confronte pas à un test dès le début, puisque l'adulte peux voir cela dans la relation qu'il tisse avec l'enfant au moment de l'exercice. Et c'est de son devoir de prendre des notes ou marquer la progression d'une manière ou d'une autre afin de pouvoir noter la réelle progression de l'enfant, ou intervenir si l'enfant n'y arrive pas.



Je vois bien combien en ce domaine, je dois encore progresser ! Ce blog m'aide aussi à prendre conscience de mes pratiques.


On commence par les définitions d'angles particuliers par l'angle plat. Il y a beaucoup d'images vécues lors des initiations à la géométrie (premières leçons) qui reviennent comme un parallèle évident. Comme ici la surface du bocal d'eau que l'on a utilisé pour abordé la notion de droite horizontale.






Ensuite, voilà l'angle droit...la moitié d'un angle plat ! tout simplement ! et ses images vécues du fil à plomb qui plonge dans l'eau et la ficelle qui vient s'inscrire exactement à la verticale suivant une position "spéciale" !

Viens alors la présentation des autres angles :


L'angle obtu plus grand que l'angle droit !


Et l'angle aigu plus petit que l'angle droit !



Ensuite viens la présentation de l'angle nul.


"Eh HOP !, je ferme l'angle !"







"TOC !"" Il n'y a pas d'espace entre les deux demi-droites... on dit que les demi-droites sont confondues" . (Et on apporte le vocabulaire au fur et à mesure. )


"Voyons...peux tu mesurer l'angle qui est là" (on montre les deux barres superposées).


Dessinons le (et on montre comment dessiner en rappelant si besoin au passage les points sur lesquels l'enfant avait des difficultés précédemment).


Là, Marine me dit "Whaou !" celui là (elle montre l'angle complémentaire sur le dessin) je peux le mesurer ?


Et voilà qu'on obtient 0° + 360° = 360°


Et se retourne vers moi avec un sourire jusqu'aux oreilles ... je sais qu'elle est fière d'elle, et nous partageons en silence cette joie.



Belle journée !

Pour Marine cela représentait beaucoup de révisions. Les notions étaient connues et il s'agissait de faire émerger une vision d'ensemble.
Pour des notions nouvelles, et un enfant qui débute ... une à la fois c'est mieux, puisqu'en Montessori on présente toujours une nouveauté à la fois ! et une seule ! Puis des petits exercices d'application pour arriver en douceur à l'abstraction ( en laissant toujours le choix ... avec ou sans matériel ) On "attends" la maturité de la notion et le passage à l'abstraction par la répétition d'exercices similaires. Cela amène l'enfant à une "souplesse d'esprit" et à plus d'autonomie. (il se dit de plus en plus à lui-même sans aide du matériel ce qu'il doit faire et cela en toute confiance.

Ensuite Marine a travaillé à "créer sa leçon" avec les petits livret de la boite de nomenclature de géométrie . Avec son cours Pi, elle se fait sa propre synthèse. Ca donne ça !


Voilà ce sera tout pour aujourd'hui !

Pour faire vous-même vos barres de géométrie je vous donne le truc d'une amie... elle les a découpé dans des chemises plastiques, vous pouvez aussi faire dans du carton c'est plus "bio" mais moins solide.
Allez ! au travail !

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Que de fautes de conjugaison...Vous devriez ressortir votre Bled, même si ce n'est pas du "Montessori", pour reprendre votre phrasé de secte.
Quand on veut se donner en exemple, on évite de faire une faute par ligne, car le fond n'est jamais bien loin de la forme...
Bon courage et un peu plus d'humilité...
Un papa qui fait l'IEF à ses 4 enfants.

Anonyme a dit…

Quand on n'apprécie pas quelque chose on passe son chemin plutôt que de laisser de commentaires qui n'apportent strictement rien. Florence fait des fautes? Soit, mais où se donne-t-elle en exemple, où manque-t-elle d'humilité, elle qui ne fait que donner un témoignage à ceux qui comme moi cherchent à des expériences de mise en pratique de la pédagogie Montessori (hou le vilain gros mot!) à la maison?
Si le fond n'est jamais loin de la forme, alors que penser de celui qui voit dans la pédagogie Montessori (pratiquée dans le monde entier quelque soit la confession et basée sur des observations scientifiques de l'enfant) une secte et dans un témoignage sincère une mise en avant et un manque d'humilité.

De plus en pédagogie Montessori, on utilise des outils variés qui n'ont pas tous étés créés par Maria Montessori (dont le Bled), quand quelque chose fonctionne bien, pourquoi le changer?

Princesse Petit Pois

Leo a dit…

J'ai moi aussi remarqué de nombreux problèmes d'accord, en fait c'est toujours le même qui revient (et qu'on retrouve partout, y compris dans Le Monde, comme quoi l'apprentissage par imprégnation a des soucis a se faire...) : le duo participe passé/infinitif des verbes du premier groupe.
Agacant à rencontrer à tout bout de champ quand on le maitrise, car il saute aux yeux.

Néanmoins, si je l'avais fait remarquer, je ne me serais permis de le faire avec une telle grossièreté.
Partager son expérience sur son blog et se donner en exemple sont deux choses bien distinctes, mais c'est sans doute dur à comprendre lorsqu'on est soit-meme incapable de s'exprimer sans donner des lecons : ce qu'on reproche aux autres est, comme toujours, ce que l'on fait, d'abord, soi-même...

Ce qui donne bien sur : finir par donner une leçon d'humilité ! Comme on dit chez moi, c'est le chaudron qui dit à la marmite "cul noir" ! Le bon moment pour relire la parabole de la paille et de la poutre, peut-être ?

maman à plein temps a dit…

Merci de partager tes activités sur ce blog ce qui demande de l'investissement et du temps. Personnellement tes fautes (qui peuvent tout simplement être des fautes de frappe ne vous en déplaise) ne m'ont absolument pas empêchée de te lire et encore moins de te comprendre.
J'apprécie que des gens comme toi prenne le temps de partager sur le net des choses intéressantes et constructives quand d'autres passent leur temps à surfer pour critiquer ou dire des sottises.
Pédagogie Montessori ou pas, la présentation est intéressante car elle permet à l'enfant de visualiser concrètement ce qu'est un angle et aussi ce que représente l'amplitude d'un angle ce qui est assez abstrait pour un enfant de 8 ans.
Aux dernières nouvelles je ne savais pas qu'une pédagogie était une secte ??? !!!! Je suis enseignante en sciences et pour avoir étudier cette pédagogie de plus près, j'ai simplement remarqué que celle-ci était plus adaptée à l'apprentissage que nos méthodes traditionnelles et j'ajouterai que les scientifiques ont prouvé que 90% de l'apprentissage se faisait de manière informelle ce qui est exactement le principe de cette pédagogie. Je pense qu'il y a du bon à prendre dans toute chose, il faut simplement garder un esprit critique et surtout se documenter avant de critiquer. La société d'aujourd'hui rejette tout ce qu'elle ne connait pas et ne comprend pas. Recherchez, apprenez, comprenez au lieu de critiquer.

Une maman qui fait l'IEF à ses 6 enfants ... (en toute humilité) ;)

maman à plein temps a dit…

maman à plein temps a dit...
Merci de partager tes activités sur ce blog ce qui demande de l'investissement et du temps. Personnellement tes fautes (qui peuvent tout simplement être des fautes de frappe ne vous en déplaise) ne m'ont absolument pas empêchée de te lire et encore moins de te comprendre.
J'apprécie que des gens comme toi prennent le temps de partager sur le net des choses intéressantes et constructives quand d'autres passent leur temps à surfer pour critiquer ou dire des sottises.
Pédagogie Montessori ou pas, la présentation est intéressante car elle permet à l'enfant de visualiser concrètement ce qu'est un angle et aussi ce que représente l'amplitude d'un angle ce qui est assez abstrait pour un enfant de 8 ans.
Aux dernières nouvelles je ne savais pas qu'une pédagogie était une secte ??? !!!! Je suis enseignante en sciences et pour avoir étudier cette pédagogie de plus près, j'ai simplement remarqué que celle-ci était plus adaptée à l'apprentissage que nos méthodes traditionnelles et j'ajouterai que les scientifiques ont prouvé que 90% de l'apprentissage se faisait de manière informelle ce qui est exactement le principe de cette pédagogie. Je pense qu'il y a du bon à prendre dans toute chose, il faut simplement garder un esprit critique et surtout se documenter avant de critiquer. La société d'aujourd'hui rejette tout ce qu'elle ne connait pas et ne comprend pas. Recherchez, apprenez, comprenez au lieu de critiquer.

Une maman qui fait l'IEF à ses 6 enfants ... (en toute humilité) ;)