05 octobre 2007

géographie des 5 sens

La géographie, comme la géométrie, nous l'abordons d'une façon concrête. L'approche en sensoriel s'est faite sur les globes dont les continents sont recouverts de papier rugueux, (quand j'aurai le temps je vous dirai comment les fabriquer...) et les océans sont lisses. L'enfant les yeux ouverts, puis les yeux fermés, mémorise sensoriellement par le toucher, la proportion des terres immergées par rapport aux océans.

La deuxième étape que nous avons fait il y a un moment déjà, c'est de recouvrir le globe de papier et de réfléchir au moyen de mettre sur une feuille plane ce que l'on a sur le globe !

C'est très riche ! Les propositions fusent ! et en prenant des oranges, et en les découpant, nous avons pu "mettre à plat" nos idées en 3 D !

Je vous disais bien que géographie et géométrie se retrouvent !

L'étape que nous venons de vivre avec Laura est très chouette aussi : redonner du volume à une carte, pour mémoriser la géographie physique de la terre. Nous sommes partis d'une des dernières étapes, celle qui nous amenait à redessiner les continents et à mettre leur noms et le nom des océans.
Nous avons fabriqué notre pâte (merci internet pour la recette) et au thermomix pour sa rapidité ! Les enfants ont mélangé les colorants alimentaires, au cours de notre activité "art plastique" et les leçons sur la préhistoire... sont ressorties en trois D ! Et voilà le tricératops de Laura (le dino aux trois cornes !).
Bon mais revenons à la leçon de géographie... Un beau planisphère cadeau de leur papa (une image satellite en couleurs reconstitées ! ) Pour impressionner l'enfant, rien de tel !



Laura s'installe devant avec sa feuille ... et voilà les photos parlent !




"Je peux mettre les grands lacs ?"


Au cours d'une séance suivante... nous avons retrouvé son livre et son cours... pour le passage à l'abstraction en douceur, décrire par oral, mettre une ou deux phrases par écrit, ...

et commencer à mémoriser les noms des plus importants sommets ! je lui ai préparé une série d'étiquettes qu'elle avait à placer sur son précédent travail de mise place des reliefs de la terre !
et ... le kilimandjaro maman !
(oublier un mot "rigolo" le faire remarquer pendant la phase "oral" et ...laisser remonter en douceur ! celui-là, elle n'aura pas de mal à le retenir !

Mémoriser... c'est multiplier les entrées sensorielles ! et faire des liens avec ce que l'on sait déjà ! autant de choses que l'on fait bien avec cette approche Montessori !

2 commentaires:

Vanessa a dit…

Vraiment fabuleux cette remise en volume!

Claim a dit…

Bonjour, pourquoi il y a plusieurs couleurs de pâte utilisées pour modeler les montagnes ?